En partenariat avec le théâtre de l’Étoile du Nord.

Les éditions ++ sont des éditions print accompagnées d’une augmentation numérique en réalité augmentée.
La promo 2022 a conçu et réalisé ces éditions à partir de deux spectacles :
Whales de Rebecca Journo et spectacle Très loin à l’horizon d’Alexandre Fandard.

Démasquées, Léo Susana et Lucie Lemaitre

Démasquées est une édition inspirée du sentiment d’étouffement ressenti à la vue du spectacle Très loin, à l’horizon d’Alexandre Fandard. Elle reprend le motif de la main qui recouvre le visage des danseurs lors de la prestation et insiste sur cette répétition en répartissant le motif sur toutes les faces des livrets.

Elle est composée de six livrets dépliables en carrousel, d’une boîte de rangement et d’un mode d’emploi. Chaque livret contient une augmentation reprenant un élément de la scénographie du spectacle comme la fumée et le son.

Mystère abyssal, Manon Six et Lila Gabriel

Pour cette édition, le texte s’appuie sur des jeux d’apparition et disparition qui font échos au mouvement de l’eau et la sensualité des corps des danseuses, tout en ondulation.

L’objet éditorial est composé d’un carnet et une affiche, contenus dans un coffret. Des formes abstraites ajourées viennent ponctuer la lecture du carnet et permettent une seconde lecture des illustrations, en référence à ce jeu d’apparition et de disparition qu’il y avait durant la représentation.

L’augmentation a pour but de faire participer l’utilisateur et l’inviter à observer l’affiche un peu plus en profondeur. Il suffit de scanner les mots d’action afin de débloquer une augmentation qu’elle soit visuelle ou sonore. 

J’ai perdu la face, Claire Ménard et Zoé Quénéhervé

L’édition prend la forme d’un jeu de cartes fonctionnant par paires. Le parti pris graphique et les textes font écho aux discussions qu’on a eu à la sortie du spectacle.

La réalité augmentée prolonge ce partis pris en proposant des animations 2D, qui viennent compléter les cartes, celles-ci représentant des éléments de décors dans lesquelles les animations viennent évoluées.

L’édition invite à expérimenter différentes compositions de cartes et d’augmentation à la façon de cadavres exquis textuels et visuels.

Les corps dansent, Corentin Faynel et Zoé Porcaro

Les corps dansent est une édition sous forme de boîtier qui réunit une série de posters, permettant de créer une interaction avec l’espace. Chaque poster représente une étape de la narration contant la chorégraphie d’un danseur se promenant à travers les affiches. La réalité augmentée est partie prenante de cette expérience puisque le spectateur doit suivre à l’aide de son iPad le déplacement d’un personnage, guide principal dans la compréhension de la lecture. La silhouette est inspirée de celles dessinées par Matisse, tout comme le reste des éléments présents dans les visuels qui sont en aplats. 

Plus le personnage se déplace à travers les posters, plus son corps s’humanise et est net. Cela illustre l’anonymat des danseurs dans Très loin à l’horizon, se transformant dans cette réinterprétation en êtres sensuels et aquatiques.

La promenade du personnage entre ces deux supports varie du reste du voyage : alors que les affiches sont toutes côte à côte pour faciliter la lecture (comme si l’ensemble était une longue fresque ), les 4 et 5 sont accrochées chacune sur des murs face à face. La réalité augmentée traverse alors l’espace de la pièce à cet instant, et laisse le danseur passer d’une fenêtre à une autre.

ELOH, Omayma Khalifa et Cléo Passeron

ELOH est une expérience de lecture graphique mais aussi d’interaction créée à la suite d’un workshop avec Ferdinand Dervieux. L’histoire se créée par l’utilisateur au point tournant du livre, là où le protagoniste se retrouve pourchassé par un tueur dont il ne connait l’identité. L’utilisateur devra trouver sa lumière afin d’augmenter ses chances de sauver sa peau. Laissez vous emporter dans une boucle renversante en essayant l’expérience interactive ELOH.

Métamorphoses, Moëra Guillois et Kethleen Maret-Mercier

Interprétation du spectacle Whales de Rebecca Journo. L’édition augmentée Métamorphoses retranscrit les émotions ressenties face à un spectacle mêlant fond marin, coraux et sensualité. Parcourez le livre, débloquez les différentes augmentations de l’affiche en scannant les mots-clés et plongez dans l’univers onirique des baleines.

Dialogue, Lison Jeannerod et Alissar Laika

Dialogue est un projet qui s’inspire du spectacle Whales de Rebecca Journo, spectacle mettant en scène des mouvements hypnotiques et invoquant une danse organique et fluide. L’idée était de retranscrire ces sensations dans un dispositif : un jeu de cartes interactif réalisé en linogravure associé à son plateau : la scène du théâtre. Les cartes représentent, elles, les mouvements des danseuses. L’idée étant de jouer avec les cartes et de découvrir les différentes augmentations jusqu’à la bonne combinaison qui menant à l’osmose finale.